Vélos

G1060idees ParG1060idees

Vélos

pexels-photo-305237

[Cette idée nous a été envoyée par courrier par Marie-Christine] Pourquoi ne pas obliger l’identification de tous les vélos / épaves de vélos en augmentation, sans guidon, sans roues, sans selles, couchés au sol et qui y restent des mois… en les identifiant ; le propriétaire est connu et serait tenu de prendre des dispositions vis à vis de son “épave-vélo”, prévoir où l’éliminer – le “pose-vélos” élimine ces dégradations on pourrait en prévoir plus sur les nouveaux arrondis des trottoirs par exemple.

À propos de l’auteur

G1060idees

G1060idees contributor

2 commentaires pour l’instant

Olivia

OliviaPublié le1:55 - févr. 19, 2018

Oui il existe des autocollants utilisés dans plusieurs communes bruxelloises qui permettent aux agents de la paix de signaler des vélos potentiellement abandonnés. Il permettent aux habitants propriétaires de vélos d’être prévenus quand un vélo semble être abandonné en occupant un espace qui devrait normalement être réservé à la mobilité dans la rue. Il faudrait parallèlement à cette action trouver une solution de type parking communal de proximité qui permette aux gens n’ayant pas de place à leur domicile de garer un ou plusieurs vélos. (voir proposition)

Frederique

FrederiquePublié le10:19 - févr. 18, 2018

C’est vrai qu’à Forest, j’ai déjà vu un papier accroché à l’épave” ou au vélo “stagnant” qui prévient que s’il n’est pas retiré, il sera enlevé endéans les 10 jours par les services communaux.
Il ne me semble pas avoir déjà vu ce type de “papier” sur un vélo à st-Gilles.

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.