Saint-Gilles : première commune piétonne d’Europe!

DJSAINTGILLES ParDJSAINTGILLES

Saint-Gilles : première commune piétonne d’Europe!

img-3

Tous les experts s’accordent à dire que la voiture est le moyen de transport du XXème siècle (cf. lien ci-dessous).

Aujourd’hui, on se plaint de la pollution, du bruit, de la saleté, et du danger des voitures dans nos villes. En plus, les embouteillages et le manque de place de parking rendent ce moyen de transport complètement dépassé et inadapté. La voiture devient une charge et un encombrement pour la plupart des citadins.

Saint-Gilles est une commune ultra connectée en transport en commun et qui a toujours fait figure de pionières en terme d’innovation urbaine. Pourquoi ne pas repenser la commune pour en faire une commune verte, sans voiture, vouée aux piétons et aux usagers faibles? Bien sûr, ce changement se ferait progressivement, avec des axes qui resteraient accessibles aux voitures pour ne pas faire de saint-Gilles un ïlot mais une prolongation naturelle du piétonnier de Bruxelles ville.
Mais c’est un pari qui vaut la peine pour notre santé, celle de nos enfants et entrer pleinement dans une ville du XXIème sièce? Soyons audacieux et n’ayons peur de rien. Est-ce que nos édiles politiques locales seront à la hauteur du défi?

http://www.carfree.com/translate/french.html
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/03/26/demain-une-ville-sans-voiture_5101054_3244.html

À propos de l’auteur

DJSAINTGILLES

DJSAINTGILLES contributor

2 commentaires pour l’instant

Seb

SebPublié le6:19 - janv. 26, 2018

La voiture n’est pas si dépassée que ça, il suffit de voir le nombre de personnes qui l’utilisent tous les jours et le nombre par habitant augmente tous les ans dans toute l’europe… Il n’y a pas d’alternative compétitive à ce jour.

De plus, toute notre société a été organisée autour de la voiture depuis des décennies. Il n’y a qu’à voir le nombre d’entreprises dans les zoning qui ne sont accessibles qu’en voiture…

Se passer de la voiture étant impossible pour certains, où vont-ils se garer? Dans les communes voisines où il n’y a déjà pas de place? Ou doivent-ils déménager?

De plus les piétonniers ne font que déplacer le problème, voir lien (1) ci-dessous, amélioration de la qualité aux alentours du piétonnier et aggravation là où se réoriente le trafique, un peu égoïste comme solution, NIMBY… Un peu comme la voiture électrique, l’usine, comme la centrale électrique étant loin des yeux on croit que ces voitures sont propres… à côté oui, globalement, non.

Une très belle solution déjà appliquée dans les autres grandes villes européennes (comme à Venise dans ton article) c’est le parking de délestement à l’entrée de la ville relié en transport en commun… Mais là on se confronte aux problèmes communautaires, Bruxelles est en territoire flamand, et il semble que l’objectif est de se mettre le plus possible de bâtons dans les roues entre concitoyens…

On peut rêver de voir imposer aux constructeurs des normes de consommations (2l/100) et d’émissions plus strictes voir le lien (2) ci-dessous, techniquement c’est possible depuis les années 70..80 peut-être avant même, mais les intérêts financiers passent d’abord… ne pas oublier que 3/4 du prix de l’essence ce sont des taxes, voir la consommation divisée par 2 ou par 3 du jour au lendemain ne réjouit pas tout le monde, et pas que les pétroliers…

(1) https://www.airparif.asso.fr/_pdf/…/Rapport_voiessurberges_rapportfinal_101117.pdf

(2) https://www.usinenouvelle.com/article/2-litres-aux-100-km-un-moteur-pour-la-filiere.N205688

Michel

MichelPublié le9:47 - janv. 24, 2018

Génial! Je soutiens à 100% cette proposition. C’est le chemin à prendre pour arriver à une vraie cité des citoyens!

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.