Promenade verte et parcours Art Nouveau

ParJulies

Promenade verte et parcours Art Nouveau

En s’inspirant de la promenade verte à Paris, créer un itinéraire piéton isolé des affres de la circulation automobile. Cet itinéraire a une vocation touristique, en plus de son évidence en terme de santé publique : mettre en valeur l’architecture à Saint Gilles en permettant un circuit de visite piéton et des points de vue sans voitures garées devant certaines façades remarquables.
Cette promenade commence à proximité de la gare du midi (afin d’optimiser la cohérence de sa visée touristique), irait jusqu’au musée Horta et rallie-emprunte les divers parcs de Sain-Gilles : Porte de Halle, Parc Paulus, Place Morichar, Parc du Mont Kemmel, Avenue du Roi.
Faire de Saint Gilles une commune pionnière en la matière d’augmentation des espaces verts à Bruxelles

Concrètement :
– Voir dans un plan de mobilité, quels axes peuvent supporter de devenir piétonnier ou sens unique*.
– Envisager les carrefours qui permettent de garder le plus de fluidité dans cette promenade.
– Voir en fonction des canalisations, système d’égoûts + eau et électricité, où il est possible de planter des arbres et les laisser s’épanouir suffisamment sans causer de dommage à l’infrastructure.
*pour certains tronçons de cette promenadeIl est possible d’utiliser une demie rue = une voie de circulation + rangée de stationnement, , le trottoir peut être conservé ou intégré selon l’espace, le reste de la rue devenant un sens unique « traditionnel ».

Objectifs:
– Préserver un itinéraire piéton où respirer est possible
– Créer un espace de promenade et de déplacement agréable et plus sain pour les familles avec enfants
– Favoriser la qualité de vie à Saint-Gilles et inviter ses habitants à y rester et y investir.
– Inviter les touristes de courte durée à venir se détendre à Saint Gilles, admirer son patrimoine, « plutôt que de passer une journée entière entre le centre ville et l’atomium ».
– Mettre en pratique une mobilité douce essentielle au maintien d’une qualité de vie dans une capitale, accessible à tous.
– Commencer à accorder moins d’importance à l’automobile en ville afin d’amorcer concrètement un changement en faveur de la santé et des enjeux climatiques.
Autre retombées positives
– Création d’emploi valorisants ou dans un cadre plus valorisant (création et entretien de cette promenade)
– Promotion de la santé par le sport : itinéraire de jogging, aussi pour le cours de gym scolaire, …
– Possibilité d’y insérer plus facilement des projets de quartiers comme compost collectif autogéré, fête des voisins, etc.
– Renommée de Saint Gilles à l’étranger, de par cette audace menée à bien et avec cohérence.
– Profiter de l’occasion pour créer des espaces verts de proximité là où il en manque, + plaines de jeux etc.
– Reconnecter l’humain à la nature as des vertus en matière de diminution du stress (et de l’agressivité) donc aussi favorable pour la convivialité, la cohésion sociale.

Inconvénients :
– Projet qui s’étale sur plusieurs saisons et années (le temps que la végétation prenne forme)
– Diminution des places de stationnement = nécessité de mettre en place des alternatives
– Nécessité de mettre en place une sensibilisation au respect de la propreté, au respect des espaces publics, au respect en matière de bruit, et de maintenir des actions de prévention afin que cela puisse durer.
– Nécessité d’envisager la gestion de la précarité à échelle locale et régionale, afin que cela reste une lieu de promenade et non de mendicité, non plus un espace où échouent des personnes en détresse et/ou souffrant d’addictions.

Merci de votre lecture.

À propos de l’auteur

Julies contributor

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.