Diminution progressive/suppression de la publicité commerciale dans les abris bus-tram.

ParFrance

Diminution progressive/suppression de la publicité commerciale dans les abris bus-tram.

636561_MONTAGE

Bien que la publicité commerciale dans les abris bus et trams représente probablement une source de financement non négligeable pour les autorités publiques, la question de la publicité imposée aux yeux des citoyens, malgré eux, dans l’espace public, a néanmoins le mérite de se poser.

Une invitation à la surconsommation, mettant en avant le plus souvent des commerces et entreprises non locales, visuellement presque inévitable, esthétiquement questionnable, peu sobre sur le plan environnemental et énergétique,…

Pourtant, les alternatives existent. Espaces naturels, informations d’utilité publique et/ou culturelle, etc.
D’autres villes ont franchi le pas, comme Grenoble. La preuve que la publicité en ville n’est pas incontournable et que l’espace public peut se réapproprier ses propres espaces autrement, sur base de valeurs plus sociales, solidaires et durables, tout en menant une réflexion pour évaluer la compensation financière des pertes engendrées par une telle décision.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/02/grenoble-se-reve-en-nouveau-modele-de-la-ville-sans-publicite_4532368_3224.html

http://www.liegesanspub.be/

À propos de l’auteur

France contributor

1 commentaire pour l’instant

FrancePublié le1:33 - févr. 2, 2018

En réalité, il s’agit de l’ensemble des espaces publics, et non seulement des abris bus-trams, mais je ne parviens pas à modifier mon article…

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.